Formation

Faut-il un brevet pour piloter un ULM ?

OUI ! Pour voler légalement en France, il faut passer le brevet théorique ULM, qui est commun aux 5 classes (paramoteur, pendulaires, multiaxes, autogires et aérostats) et le brevet pratique délivré par un instructeur ULM pour chaque classe.

Si vous faites l’acquisition d’un ULM, il faut immatriculer l'appareil (2 chiffres du département +2 ou 3 lettres). Cette immatriculation est donnée par le district aéronautique dont vous dépendez.

Le brevet théorique

Il s'acquiert soit individuellement à l'aide du manuel ULM, soit en école. Il est sanctionné par un examen de type QCM (cet examen se compose de 40 questions). Pour obtenir votre examen, vous devez avoir au moins 30 bonnes réponses sur 40 soit 75 %.

Le contrôle des connaissances porte sur des sujets tels que :

  • les facteurs humains ;
  • la mécanique de vol ;
  • l’air et la météo ;
  • la navigation ;
  • le matériel ;
  • la réglementation.

Le brevet pratique

Il est obligatoirement acquis en école auprès d'un instructeur habilité. Généralement, 10 à 20 heures de formation en doubles commandes suffisent pour "lâcher" l'élève. Un brevet lui est alors délivré, qui lui permettra de voler seul à bord soit sur une machine d'école soit sur sa propre machine. Le brevet permet le vol en "Solo" c'est à dire seul dans la machine. Pour être autorisé à prendre un passager, le pilote devra subir, après un certain nombre d'heures de vol en "solo", un contrôle par un instructeur qui lui délivrera la qualification biplace appelée aussi "autorisation d'emport de passager".

Les équivalences

Si vous êtes titulaire d'un brevet de pilote avion, d'hélicoptère, de planeur ou de ballon libre, ou encore d'une licence étrangère, même périmée, de pilote d'aéronef, délivrée conformément aux normes de la convention relative à l'aviation civile internationale, à l'issue d'un test concluant avec un instructeur de la classe d'ULM concernée, vous pouvez obtenir votre brevet de pilote ULM par équivalence. Après une expérience suffisante en tant que pilote monoplace, vous passez un second examen en vol avec un instructeur ULM afin d'obtenir l'autorisation d'emport d'un passager.

Adhésion au club

Pour toute formation, l'adhésion au club et à la fédération est obligatoire.

L'adhésion coûte 120 € par an pour les pilotes et élève-pilotes 3 axes et pendulaire utilisant les machines du club. L'adhésion des paramotiriste est de 45 €.

Pour pilotes breveté, disposant de leur machine, l'adhésion est de 60 €.

La cotisation fédérale est obligatoire et inclus votre assurance. Rendez-vous sur le site de la FFPLUM pour en savoir plus.

Formation 3 axes et pendulaire

Instruction

La formation multiaxe et pendulaire est tarifée à l'heure. Le pack de 10 heures d'instruction est à 1 200 € payable en deux fois et renouvelable autant que nécessaire. L'heure de vol d'instruction est à 130 €.

Location

Les pilotes ULM trois axes ou pendulaire brevetés et membres de l'association peuvent louer les machines du club à 72 € de l'heure.

Paramoteur

Les informations concernant la formation paramoteur sont disponibles sur le site de Provence Paramoteur.

Stages et perfectionnement

Plusieurs stages sont possibles. En fonction de votre classe d'ULM, nous vous proposons des stages d'initiation, de remise à niveau ainsi qu'une formation hydro. Les formations de perfectionnement peuvent porter sur le vol à l'étranger ou encore l'emport passager.

Pour toutes les demandes de stage et de formation spécialisée, contactez-nous.

Scroll Up