Mondial 2016 / Jour 6

Un peu de précision…

L'épreuve du jour pour la Classic Class était de la mania : déco et atéro court avec rubalise, moteur coupé et histoire de pousser au crime, il y avait un bonus de points si le pilote arrive à toucher le sol dans une fenêtre de 5 secondes autour d'un instant connu à l'avance…

Les pilotes devaient donc se placer à bonne hauteur, couper le moteur puis en vol plané traverser le porte-avion et venir prendre une pente telle que :

  • l'appareil se pose dans le porte-avion
  • l'appareil ne touche pas la rubalise placée en entrée de porte-avion à 1m de hauteur
  • l'appareil touche le sol à un instant précis

Les paramoteurs ont également eu à faire des épreuves de précisions d'atterrissage : version stop et bowling landing.

En version stop les paramotoristes doivent s'arrêter dans une cible lors de la PA. En version bowling landing, il y a un peu plus de fun, une série de quilles est disposée sur la piste et les pilotes doivent venir frôler le sol pour les faire toutes tomber.

Enfin, les paramoteurs ont également eu une épreuve de balise max avec une balise spécifique à passer à 30 min exactement après le décollage.

Jean-Claude Aynie et son Nynja au décollage avec rubalise

Paramoteur en précision d'atterrissage

Résultats paramoteurs

Les scores des paramoteurs ne sont toujours pas publiés, mais le team leader Pascal Vallée a pu nous livrer quelques informations sur le classement provisoire.

En décollage à pied monoplace, quatre Français sont en tête: Boris Tysebaert, Julien Barbier, Alexandre Mateos, Nicolas Aubert. Marie Liep, première pour les femmes avec 500 pts d'avance est huitième au mixte.
Franck Simonnet est 12e et Fabien Couderc occupe lui la 34e place.

Pour les chariots monoplaces, deux Français sont en tête : Michael Peltin suivi de Thomas Petit. Laurent Assié est 7e.

En catégorie biplace à pied, les trois premières places du provisoire sont françaises avec dans l'ordre : Fabrice et Christelle Breuzard, Jean MATEOS et Célia Domingues, Yann Leudiere et Agathe Fernandez.

Enfin, en biplace chariot, Jérémy Penone et Jean Philippe Vialle de notre aéroclub sont 4e pendant qu'Antoine et Georges sont 8e.

Pour finir, au classement par nation, nous sommes en tête.

Scroll Up