Mondial 2016 / Le bilan

C'est la fin !

Le mondial 2016 d'ultra léger vient de se terminer et les français ne sont pas en reste.

Le dernier jour de compétition s'est achevé avec un triangle de vitesse en temps et carburant imposé pour les classiques puis une navigation en courbe et une éco pure pour les paramoteurs.

La suite

Un championnat qui se termine c'est un entrainement qui reprend. Si cette année la participation de la France au mondial 2016 est marquée par une baisse d'effectif en Classic Class il n'est pas nécessaire de ne blâmer que la fédération et son absence assourdissante de communication sur le sujet. 

Pour l'Aéroclub Nostradamus la compétition et la participation aux rencontres sont une priorité : nous formons tous nos pilotes le demandant à la compétition ; nous organisions des rencontres amicales chez nous (éventuellement internationale comme la Franglais Friendly) ; nous organisations des stages de perf à la demande. Il nous est par exemple inconcevable qu'un instructeur n'ait jamais participé à de compétitions ou ne réponde pas aux sollicitations de ses élèves souhaitant y participer.

Bien qu'endeuillé par le passé, l'Aéroclub Nostradamus continue de s'investir dans le monde de la compétition ULM et souhaite voir les autres clubs français s'impliquer tout autant activement. Si les aéroclubs se regroupent par région pour organiser une seule compétition par an, nous pourrions avoir une rencontre nationale par mois.

Classement Paramoteur

Comme à leur habitude, les paramoteurs menés d'une main de maitre par Pascal Vallée ont fait carton plein. Pour le décollage à pied solo mixte les Français sont 1, 2, 4, 5,6 et 20e sur un total de 46 personnes. Au féminin, Marie MAETOS (5e du mixte) est première de la catégorie sur 4 femmes. En décollage à pied duo, les Français sont sur toutes les marches du podium sur un total de 5 inscrits.

En chariot solo, les Français sont 1, 2 et 10 sur 19 et en chariot duo les membres de l’Aéroclub Nostradamus (seuls Français de la catégorie) sont 3 et 9.

Au classement par équipe maintenant. L'équipe de France paramoteur est première au décollage à pied solo, deuxième en chariot solo et troisième en chariot duo. Le décollage à pied duo ne dispose actuellement pas de classement par équipe par manque d'engagé (seuls trois pays représentés, l'Espagne et la Grande-Bretagne n'ayant qu'un participant, le classement par équipe est le même que l'individuel).

Enfin, au classement par nation, la France est bien évidemment première de la compétition paramoteur.

Classic Class

Bien que le flot de médailles en classique est moins gros du fait du manque de compétiteur, l'équipe menée par Samir Elari (également compétiteur en pendulaire duo) n'a rien à envier aux paramoteurs. Contrairement au paramoteur les classements sont toujours mixtes.

En pendulaire solo, les deux seules françaises de la catégorie sont 4 et 6. En pendulaire duo, les Français sont 2 et 12. En trois axes solo, le français Thomas Joron obtient la seconde place pour sa première participation à une compétition internationale. Et enfin en trois axes duo les Français sont 3 et 13.

Le classement au national n'est pas encore connue, l'article sera mis à jour dès que possible.

L'équipe de France 2016 au grand complet

Scroll Up